DQM e-Mails

Nous cherchons tous à obtenir la meilleure délivrabilité des courriers électroniques envoyés isolément ou par lots.

Cette délivrabilité dépend de trois facteurs :

le contenu du message envoyé,
la procédure d’envoi,
la validité de l’adresse elle-même.

C’est sur ce dernier élément, la validité de l’adresse proprement dite, que CBC DEVELOPPEMENT a acquis une réelle expertise, jusqu’à pouvoir « certifier » un email.

L’innovation

L’innovation de ce service repose sur une combinaison pertinente d’analyses syntaxiques minutieuses et de dialogues approfondis avec les serveurs de messagerie.

Ces traitements ne s’appuient donc pas sur une éventuelle Base de Données d’emails qui seraient valides et auxquels serait confronté celui dont on cherche à mesurer la validité.

Trois types de traitement sont déployés pour pratiquer cette validation :

un audit syntaxique de l’adresse,
un contrôle de l’existence du nom de domaine et de ses caractéristiques (un nom de domaine peut exister sans renfermer un service de messagerie),
la validation du destinataire.

Un code retour particulièrement détaillé est généré pour chaque validation.

En pratique

Après chaque traitement, l’email est qualifié par un code retour qui permet de connaître :

le niveau de validation atteint,
chacun des éventuels dysfonctionnements, temporaire ou permanent, détecté concernant la syntaxe, le nom de domaine, les serveurs et le destinataire.

Ainsi, ce code retour permet :

après le traitement d’un fichier, d’avoir une idée précise de la qualité de chacun des emails, d’en évacuer certains et d’en modifier précisément d’autres,
dans le cas d’une utilisation en temps réel, un formulaire internet par exemple, d’aider l’internaute à résoudre des dysfonctionnements sur lesquels il est le seul à pouvoir intervenir (une erreur d’orthographe dans le nom du destinataire ou dans le nom du domaine, une boite saturée parce que non consultée, ...).
Modalités

CBC DEVELOPPEMENT met à disposition ce service en quatre circonstances :

lors d’une prestation de services « ponctuelle »,
dans le cadre d’une prestation de services récurrente sur la base de fichiers envoyés et traités automatiquement,
pour une intégration dans le Système d’Information lors d’une utilisation temps réel, à l’unité ou par lots distants,
pour une intégration dans les univers Microsoft, Oracle et Salesforce, sous la forme d’accès webservices « prêts à l’emploi ». 

Dans ces deux derniers cas, il est fortement suggéré de traiter l’intégralité du stock afin d’homogénéiser le niveau de qualité de l’ensemble de la Base de Données.
Lorsque DQM e-Mails doit être utilisé en temps réel, le principe de tarification est le suivant :

un coût d’initialisation et de raccordement,
un abonnement mensuel,
un coût variable en fonction des volumes en entrée.

Lorsque DQM e-Mails doit être utilisé en prestation de services, la tarification est déterminée en fonction du volume en entrée.